Archives, manuscrits

Slideshow Archives et manuscrits

Image d'illustration:

Charles Péguy, écrivain typographe

 

Cahiers de la Quinzaine, consignes pour la typographie et la mise en page du Petit index alphabétique de nos éditions antérieures, vers 1906

 

ACCÉDER AU DOCUMENT

 

Image d'illustration:

Commençons la lecture…

 

Saint Augustin, traités sur l’évangile de Jean, ms 76

 

Accéder au document

 

Image d'illustration:

La mort de saint Jean-Baptiste

 

Recueil de sermons, vers 1240, ms 203

 

Accéder au document

 

Image d'illustration:

La Bible et son commentaire

 

Commentaire sur les livres de Josué, des Juges et de Ruth, Manuscrit 37

 

Accéder au document

 

Image d'illustration:

« 1428.

Au commencement de mai. »

 

Jeanne d'Arc, drame en trois pièces : l'exemplaire publié en 1897 à la Librairie de la Revue socialiste et enrichi de variantes manuscrites par son auteur, Charles Péguy

 

Accéder au document

 

Image d'illustration:

Copié « avec l’aide du Christ »

 

Commentaires de Bède le Vénérable sur l’Évangile de Luc, Manuscrit 72

 

Accéder au document

 

La collection des archives et manuscrits d’Aurelia s’enrichit de la totalité des manuscrits médiévaux numérisés par la Médiathèque d’Orléans : plus de 300 documents couvrant une large période, qui s’étend du Ve au XVIe siècle. Parmi ceux-ci figurent les manuscrits de Fleury, qui constituent l’un des fleurons de la collection des fonds anciens et précieux conservés par la Médiathèque.

Les plus nombreux constituent l’héritage de la Révolution française, quand des bibliothèques d’institutions religieuses ont été attribuées à la bibliothèque municipale d'Orléans. Quelques manuscrits ont toutefois d’autres origines, comme ceux ayant appartenu à Guillaume Prousteau, fondateur de la bibliothèque en 1714.

L’abbaye de Fleury (Saint-Benoît-sur-Loire), fondée au VIe siècle en bord de Loire, est l’une des plus prestigieuses d’Europe au Moyen-Âge. Sa notoriété tient, pour beaucoup et de longue date, à la présence des reliques de saint Benoît, l’un des principaux fondateurs du monachisme en Occident. Sa notoriété tient aussi à la présence de savants reconnus comme Abbon de Fleury ou Gauzlin.

L’abbaye disposait sans doute de l’une des plus vastes bibliothèques de l’ouest de la France au Moyen-Âge. Mais les manuscrits jadis conservés dans ce lieu ont commencé à être dispersés assez tôt, dès l’époque des guerres de religion (XVIe siècle).

Depuis la Révolution française, la bibliothèque municipale d’Orléans conserve 210 manuscrits médiévaux ayant appartenu à cette abbaye. Ils sont devenus, depuis cette date, propriété de l’Etat qui en a confié la conservation, mais aussi la mise en valeur, à la Ville d’Orléans.

Les 210 manuscrits de la bibliothèque d’Orléans représentent plus de la moitié des manuscrits connus de Fleury. La bibliothèque conserve en outre une trentaine de manuscrits, plus récents, également issus de la bibliothèque de Fleury.

L’ensemble des manuscrits de Fleury conservé à Orléans comprend une majorité de textes bibliques et liturgiques, ainsi que des ouvrages de philosophie, de théologie, de grammaire et de droit canonique. Nombre de ces manuscrits ont été conçus comme des instruments de travail. Copiés d’une écriture très fine pour économiser le parchemin, ils présentent peu de décoration mais affirment une haute valeur intellectuelle. Quelques manuscrits proposent néanmoins de beaux décors dont les couleurs ont été préservées. Nous vous invitons à les découvrir au détour des folios à parcourir en ligne.

La présence de reliures anciennes parfois très peu restaurées, qui témoignent d’un savoir-faire traditionnel, constitue un autre caractère remarquable des manuscrits de Fleury.

Outre la collection de Fleury, la Médiathèque abrite quelque 80 manuscrits médiévaux d’autres provenances. La Révolution a ainsi apporté à la bibliothèque les fonds d’autres institutions religieuses, comme l’abbaye de Micy (Saint-Pryvé-saint-Mesmin) et l’ancien évêché.

La présente collection des archives et manuscrits d’Aurelia donne également accès aux notices d’une partie des manuscrits conservés à la médiathèque. Ces notices sont issues du 2e supplément du Catalogue général des manuscrits. Y sont notamment signalés : les collections d’autographes, les travaux d’érudits orléanais et un important ensemble de documents relatifs à la Loire et à ses affluents, réunis par Paul Guillon.

Nous vous invitons aussi à découvrir les archives du Lieutenant de police Lenoir (1732-1807), qui nous plongent au cœur de la vie urbaine dans le Paris de l’Ancien Régime : émeutes, mendicité, salubrité ou encore censure émaillent ces mémoires, restées inachevées.

Rechercher dans la collection des archives et manuscrits