Qu'y a-t-il dans Aurelia ?

A l'ouverture, Aurelia comprend un peu plus de 15 000 documents numérisés. Les collections sont parmi les plus précieuses et prestigieuses conservées à la médiathèque d'Orléans. Il s'agit uniquement de documents d'intérêt local et régional avéré, témoins de l'histoire d'Orléans et de sa région depuis le XVe siècle jusqu'en 1941.

Les documents sont tous du domaine public, librement réutilisables.

Certaines collections proviennent de la première bibliothèque numérique, accessible depuis 2004. D'autres ont été numérisées depuis 2011. Progressivement, à compter de 2014, Aurelia sera enrichie des manuscrits médiévaux de l'abbaye de Fleury (Saint-Benoît-sur-Loire) et de papiers dominotés (fines couvertures de papier illustré du XVIIIe siècle).

A l'ouverture, les collections se répartissent ainsi :

  • Iconographie

- environ 400 cartes et plans d'Orléans et de la région

- près de 200 gravures

- plus de 1 000 cartes postales

  • Imprimés

- 206 almanachs

- près de 14 000 fascicules de presse couvrant les années 1764 à 1901 inclus (sauf les années entre 1790 et 1826 inclus) : le Journal du Loiret et ses titres devanciers

  • Manuscrits

- 3 manuscrits des Mémoires de Jean-Charles-Pierre Lenoir, Lieutenant de police de Paris sous le règle de Louix XVI

- 6 manuscrits de généalogie des familles orléanaises, rédigés par le Chanoine Hubert Robert au XVIIe s. et l'index alphabétique rédigé par Charles de Vassal, Archiviste du département du Loiret, au XIXe s.

- toutes les notices du Catalogue général des Manuscrits de la bibliothèque d'Orléans